Valeurs et éthique de la voie des mains

La voie des mains permet l’acquisition de plusieurs qualités intérieures fondamentales que le pratiquant cultivera tout au long de son chemin. Ces qualités s’acquièrent au fur et à mesure de l’apprentissage puis de la maîtrise de l'expérience.

Les qualités mentales

 

  • La curiosité pour lui-même, le monde et les autres.

  • L'humilité de se remettre en question et de ne pas vouloir être différent de ce qu'il est.

  • La rigueur par le respect du rituel, des mouvements et des prises puis de la tenue des mots dans les prises de parole.

  • Les petits pas : Aucun exploit n’est attendu du pratiquant. Il apprend que c’est dans le petit que l’on fait les grandes choses.

 

 

Le rituel et l’éthique

 

Au fur et à mesure de sa progression sur la voie, le pratiquant maîtrise le rituel et l'éthique de la voie des mains puis apprend à en comprendre le sens. Le rituel est avant tout une expérience intérieure et ne serait se résumer à des actes extérieurs.

 

La main et le regard

 

Le pratiquant apprend à développer une main qui sent de l’extérieur et de l’intérieur. Il apprend à développer le même regard que ses mains lorsqu’il les pose sur le monde.

 

La précision

 

Le pratiquant apprend à devenir de plus en plus précis dans la nomination de ses mouvements intérieurs.

 

La fluidité

Le pratiquant apprend à devenir de plus en plus fluide dans ses prises et ses mouvements puis dans l’énoncé et l’articulation de ses pratiques.